L’artiste Amaurie vient de sortir son premier EP « Personne ne perd » vendredi dernier 9 avril 2021. Dans cet EP électro pop, Amaurie explore les ruminations et les élans passionnels. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus sur cette nouveauté musicale dans l’article suivant.

Les chansons font vibrer nos cordes sensibles et nous plongent dans l’intimité des humains où résonnent les bruits de la société. Elles abordent des expériences décevantes et des échecs relationnels et pointent nos « fails » et nos failles. Pourtant, toutes ces expériences sont bonnes à prendre et in fine, « personne ne perd ».

L’artiste Amaurie écrit les chansons de son premier EP comme « des lettres ouvertes » qu’elle adresse à des destinataires anonymes. Elle nous parle aussi bien du fantasme dans ses morceaux « Saveur » et « Je saurai » que des pulsions féminines dans son titre « Pulsion ». Aussi légère qu’incisive, aussi kitch qu’urbaine, aussi fragile que forte. L’artiste joue ainsi avec les codes et en devient envoûtante et insaisissable.

Guidée par l’improvisation et la mélodie, la jeune chanteuse Amaurie pratique une pop urbaine hybride. Sa voix évoque la « touche française » de Brigitte Bardot et France Gall. Elle l’associe audacieusement aux sonorités urbaines des producteurs de notre temps : Monomite (Nekfeu, Jazzy Bazz, Bonnie Banane), Saintard (Enchantée Julia, Prince Wally), Sutus (Joanna) et le New-Yorkais Mindchatter.

Qui est Amaurie ?

Élevée par une famille de musiciens, Amaurie intègre à huit ans le Conservatoire de Bagneux en piano. Plus tard, elle apprend la guitare au côté de son père et joue ses premières compositions en concert. À vingt ans, elle rejoint le Conservatoire de jazz du Grand Avignon et l’AJMI. Elle empoche entre temps son diplôme de communication au Celsa et intègre la prestigieuse classe de la chanteuse de jazz américaine Sara Lazarus au conservatoire du 6e arrondissement parisien. Elle y perfectionne sa voix et son rapport à l’improvisation vocale, technique qui nourrit grandement la composition des mélodies de ses chansons.

Parallèlement à cela, elle travaille dans la production cinématographique et accompagne des films comme « Au Poste » de Quentin Dupieux, « Comment c’est loin » d’Orelsan ou « Yves Saint-Laurent » de Jalil Lespert. Au contact direct des auteurs, elle se retrouve ainsi au cœur du développement de scénarios. Elle approfondit alors sa faculté à raconter des histoires et construire des univers. Ses clips s’inspirent également des films qui l’ont marquée comme « Suspiria » de Dario Argento ou « Paris, Texas » de Wim Wenders.

En 2019, l’artiste fonde le collectif de chanteuses « La Sulfureuse » qui regroupe la nouvelle scène pop-électro parisienne avec entre autres Sôra, Club Celest et Ëda Diaz qu’elle a rencontré au conservatoire quelques années plus tôt. Elles ont pour ligne directrice « chanteuses, créatrices, productrices ».

pochette de l'EP de l'artiste Amaurie

Trois titres sont déjà divulgués. Il s’agit de « Puisque tu reviens », « Exaltation » et « Je saurai ».

Voici le clip officiel du titre « Je saurai » de Amaurie mis en ligne le mois dernier (3 mars 2021) :

1 réflexion sur « Amaurie : l’artiste sort son premier EP « Personne ne perd » »

  1. Ping : Amaurie vient de sortir le clip « Pour que tu la quittes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.