L’artiste française Dynah vient de sortir vendredi dernier 20 novembre 2020 son premier EP éponyme. C’est également à cette date qu’elle a sorti le clip officiel du titre « C’est moi qui choisis ». Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus sur cette nouveauté musicale dans cet article.

La musicienne Melody Linhart s’offre un nouveau costume pop taillé sur mesure. Il s’agit, en fait, du baptême de son nom de scène. Dynah, c’est cinq lettres. Mais également deux syllabes cueillies au sein même de son nom. Le tout, afin que sa mue soit douce, mais également que la magie opère. Cela lui permet de rester soi-même tout en étant un peu plus libre sans doute.

Dynah fait Page Blanche :

Comme l’indique le nom du premier titre « Page blanche », issu de cet EP, l’artiste entame une nouvelle épopée musicale. En effet, Dynah vient de contrées acoustiques, jazz soul folk. Elle se dirige maintenant vers une électro-pop parfois minimaliste, le tout en français. C’est un peu comme la rencontre artistique entre Clara Luciani et James Blake.

C’est au fil de ses collaborations européennes que Dynah adopte une nouvelle manière d’écrire, dans l’urgence, sans fards. Elle cherche la simplicité.

« Il faut que les chansons s’imposent d’elles-mêmes. »

Ainsi, la jeune femme affûte sa plume. Elle aime notamment, écrire un moment de chanson aussi précisément qu’une scène de film. L’artiste aime aussi composer en imaginant qu’elle tisse une parure pour un personnage. Elle aime ainsi placer des mots inattendus dans ses paroles, comme chrysalide ou koala, la poésie en embuscade.

Copyright photo : Jeremy Vissio

Nouveau terrain de jeu :

Dans cette nouvelle cour de récréation, Dynah s’amuse et se libère :

« La Pop est un prétexte pour parler d’amour et de sensualité. »

Ici quelques notes de synthé font surgir l’image d’une femme en proie au blues, là le désir jaillit de rythmes programmés. Fragilité, rêves, plaisirs, maternité, l’artiste explore la pop comme la vie. Elle confronte ainsi avec délice ses textes aux sonorités électroniques.

À cette sensibilité revendiquée s’ajoutent les bonnes rencontres. Notamment des producteurs français et internationaux. On y retrouve ainsi Nicolas Guegen, Martin Chourrout, Guillaume Martial ou encore Lionel Buzac, venus jouer les orfèvres pour donner naissance à son premier EP DYNAH.

Après avoir présenté le Single Page Blanche, c’est maintenant au tour du titre « C’est moi qui choisis » d’illustrer cet EP.

Voici le clip officiel « C’est moi qui choisis » de Dynah :


Copyright Photo de couverture : Pierrick Guidou


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.