L’artiste pop belge d’origine italienne Gogo Gadgets sort son premier EP Insomnie le 27 mai 2022. Elle vient de dévoiler un deuxième extrait de cet album hier vendredi 29 avril. Il s’agit du titre « Nuit d’Insomnie ». Le clip officiel mélancolique est également disponible depuis hier. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus sur cette nouveauté musicale.

Qui se cache derrière Gogo Gadgets ?

Margault, de son vrai nom, baigne dans l’art depuis sa plus tendre enfance. En effet, son grand-père était artiste mosaïste et sa mère est une artiste peintre. Déjà très jeune, Margault canalisait son énergie dans la peinture, le dessin et la musique. En effet, elle a commencé la musique à l’âge de 3 ans au conservatoire. Elle s’est formée ensuite à la danse, au solfège, aux percussions, au chant lyrique. L’artiste a enfin poursuivi par la danse dans des Opérettes à 15 ans.

Puis, à sa majorité, elle a déménagé à Paris et s’est formée à la comédie musicale. Elle a intégré notamment la comédie musicale Hairspray dont les représentations se sont jouées au Casino de Paris. Après un passage à Londres, enrichie de découvertes et d’émotions, et aussi bien influencée par des artistes telles que Kristin Chenoweth, Idina Menzel, Catnapp, Irène Dresel que par des artistes telles que Clara Luciani, Juliette Armanet, Brigitte, Christine and the Queens, elle s’est formée à la MAO. Elle compose et écrit ses propres chansons. L’artiste crée ainsi son projet Gogo Gadgets : Gogo pour son prénom, Margault et Gadgets parce qu’elle est une artiste touche-à-tout.

pochette de l'ep Insomnies de l'artiste Gogo Gadgets

L’EP Insomnie :

Insomnie est le premier EP de Gogo Gadgets, avec ses sonorités pop et un univers visuel abstrait. Ce sont le fruit d’une introspection, d’une quête absolue de compréhension de sa propre histoire et d’acceptation de soi-même : une mise à nu à travers ses sentiments, ses amours et ses souvenirs d’enfance. En effet, si dans les titres « Les abîmes », « Nuit d’Insomnie » et « Douce Brune » elle évoque avec poésie ses amours et son attirance pour les femmes C’est un sujet qu’elle arrive à assumer pleinement avec brio. Elle offre ainsi une autre facette emplie d’émotion avec les titres tels que « Oubliée dans l’ombre », dans lequel elle fait référence à son père alcoolique et parfois violent, et « Grand Père », qui évoque le regret et le deuil.

Visuellement rien n’est laissé au hasard, les clips de « Les Abîmes » et « Nuit d’Insomnie » réalisées par Juliette Lalenques et Margault elle-même, ainsi que ses visuels comportent toutes les références à son univers à la fois teinté d’une légèreté apparente et de profondeur. Ainsi, comme lors d’une insomnie, où les pensées se mélangent, Gogo Gadgets plonge dans les abîmes d’une nuit où elle vacille entre souvenirs d’enfance douloureux et moments présents fantasmagoriques. Avec ce premier EP, elle dépose sur une toile par un coup de pinceau une première marque, une esquisse prometteuse d’une belle carrière.

Voici le clip officiel « Nuit d’Insomnie » de l’artiste Gogo Gadgets :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.