L’artiste GVMMV, que l’on prononce Gamma, vient de dévoiler hier 1er mars 2022 son premier EP ADN. C’est un maxi electro-pop de six titres, qui est une véritable mise à nue artistique, un projet haut en couleur traversé par l’espoir et la poésie. Le clip « Peu Importe » a également été dévoilé le même jour. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus sur cette nouveauté musicale.

Il y a quelques mois, le titre « Premier Départ » avait lancé l’aventure. Aujourd’hui GVMMV nous offre en extrait le clip de « Peu Importe ». C’est un titre qui slalome sur de la pop électro façon, Christine and the Queens, Vendredi sur mer ou encore Christophe.

Audacieux, puissant, émouvant, le maxi ADN est le reflet de la vie et de la créativité de Marie Claverie (son vrai nom). Chaque titre aborde des sujets qui la touchent de près et de loin. Ainsi, l’amour, la mort, la dépendance, la relation à soi ou encore l’homosexualité y sont abordés. Pour ce premier projet, l’artiste engagée s’est entourée de professionnels exceptionnels comme Kim Gillier, co-auteure de trois titres, le compositeur Christophe Casanave ainsi que Jessie Nottola, réalisateur du clip de « Dernier Voyage » et de « Dark Passenger ».

Pourquoi GVMMV ?

Marie a choisi GVMMV comme nom d’artiste en référence aux rayons Gamma. Un phénomène de désintégration d’un atome qui provoque des faisceaux très lumineux à l’image d’une lumière qui sort du chaos.

C’est aussi l’origine de la gamme, faisant écho au lien qu’a l’artiste avec le violoncelle et ses débuts dans la musique. Avec une mère musicienne et professeure au CNSM, Marie s’est très vite rendue compte que la musique était un art dans lequel elle pouvait se sentir libre. Après avoir pratiqué le violoncelle pendant plus de 12 ans, elle trouve sa voie en tant qu’auteure et interprète.

pochette de l'EP ADN de l'artiste GVMMV

L’EP ADN :

Après avoir dévoilé « Dernier Voyage », GVMMV sort ADN. C’est un premier EP electro-pop inspiré par Kavinsky, Christine and the Queens ou encore Étienne Daho. Il est ainsi réparti en 6 titres dont 4 en français et 2 en anglais. Parmi eux, on retrouve « Dernier Voyage », « À l’envers », « ADN », « By the Railroad », « Dark Passenger » et « Peu Importe ». Ce dernier est également le titre qui accompagne la sortie de l’EP.

Le titre « Peu Importe » :

Entêtant, un brin provoquant, Peu Importe s’adresse non seulement à la communauté LGBTQIA+ mais aussi à tous les couples qui souffrent du regard de la société sur leur différence qu’elle soit de couleur, de genre, de religion, de taille, etc.

Dans ce titre, GVMMV se sent fière. Fière d’être celle qu’elle est aujourd’hui. Fière d’aimer librement sa femme Adeline. Un hymne puissant et engagé porté par des synthés envoûtants.

Voici le clip officiel « Peu Importe » de l’artiste GVMMV :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.