La rappeuse canadienne Marie-Gold nous offre avec Règle d’Or son premier album solo qui l’impose sur la scène hip-hop de Montréal. Il est déjà disponible chez Les Faux-Monnayeurs. Composé en collaboration avec des beatmakers français, belges et montréalais, l’album de Marie-Gold propose un son original. Il navigue entre rap, pop, trap et les références old school. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus dans cet article.

Briser les règles, c’est un thème récurrent dans les paroles de Marie-Gold. La rappeuse accorde beaucoup d’importance à la liberté de remettre en question les codes et modèles établis. Passée maître dans l’art de faire ce qu’elle veut, elle renverse et bouscule sur son passage, sans se soucier de ceux et celles que son attitude pourrait déranger.

Marie-Gold a fait ses premières armes au sein de la formation Bad Nylon, pour ensuite proposer en 2018 Goal : Une Mélodie. C’est également un premier effort en solo avec lequel elle a remporté le prix du « EP Rap/Hip hop de l’année » au GAMIQ (le gala de l’association de la musique indépendante au Québec).

Règle d’or : le premier album de Marie-Gold.

La rappeuse québécoise propose un son qui lui est propre. Ce dernier navigue entre le trap et les références old school, mais ne s’arrêtant jamais entre les deux. Née d’une collaboration avec le producteur Lister Désir dans le cadre d’un camp d’écriture à Paris l’automne dernier, la première pièce de l’album, « La seule règle », aborde le thème qui relie toutes les chansons de l’œuvre. Marie-Gold a été touchée par une citation du philosophe George Bernard Shaw (1856-1950) issue de l’essai Maximes pour révolutionnaires :

 

« La seule règle d’or est qu’il n’y a pas de règle d’or. »

 

Inspirée, elle a inséré dans l’album les thèmes principaux suivants : chaque parcours est légitime, les traditions doivent être constamment remises en question, tous sont libres de leurs choix, et les codes peuvent et doivent être remaniés.

Parfois frondeuse, Marie-Gold aborde l’ambition, la liberté, la nécessité de faire sa place, d’être soi-même. Par le passé, elle ne s’est pas gênée pour aborder la sous-représentation des femmes sur la scène hip-hop. Elle refuse également du même souffle l’étiquette de « rap féminin ». Avec Règle d’Or, Marie-Gold impose sa voix et son écriture. Elle prouve ainsi qu’elle est bel et bien l’un des espoirs du hip-hop québécois les plus en vue.

En extrait de l’album Règle d’Or, Marie-Gold nous présente le clip de « Mémoire », une chanson entraînante qui impose l’affirmation de soi, le fait de s’exprimer sans censure lors des élans d’inspiration.

Voici le clip officiel de « Mémoire » de l’artiste Marie-Gold :

Bonus :

L’artiste vient de mettre en ligne le 28 juillet 2020 le clip en version Lyrics de son titre « Aucun bling ». Je vous propose donc de le découvrir ici :

1 réflexion sur « Marie-Gold : la révélation hip-hop Montréalaise sort son album Règle d’Or »

  1. Ping : BEYRIES : l'artiste présente une nouvelle chanson émouvante « Closely »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.