la tête de l'artiste Mary Bach est entourée de linge blanc

L’artiste Mary Bach vient de sortir son nouveau clip « Tous ces fous » ce mardi 25 mai 2021. Il est issu de l’Ep Du sens SVP prévu à l’automne prochain. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus sur cette nouveauté musicale dans l’article suivant.

Après la sortie fin novembre 2020 de son premier titre « La règle du jeu » et en début d’année de son deuxième « Alice », c’est « Tous ces fous » que Mary Bach dévoile. Dans ce titre, l’artiste interroge la frontière entre la norme et ce moment fragile où la folie peut devenir une réponse face la violence du monde :

« Et je vois tous ces fous tout aussi fous que moi
Qui ne voient que du flou une fois enfermés là ».

Les yeux embués de larmes dorées, emprisonnée dans un décor camisole de draps blancs, elle chante ainsi un chaos intérieur où une forêt en flammes côtoie le fracas d’une vague :

« À en perdre la tête, je les hais ces paillettes ».

Les paroles percutent ainsi des images fragmentées, floues, aussi rapides que brutales qui ne cèdent ni à la facilité ni au débordement de l’angoisse :

« Ils ont tué mes rêves mais que leur monde est triste
Quand reviendra la sève pour que l’espoir résiste ».

Elle propose une Ophélie des temps modernes, en proie au bord des flots, à une démence ponctuée par :

« L’avalanche quotidienne de tous ces cachets qui m’enchaînent ».

Mary Bach, plongée dans un monde onirique, se perd ainsi dans le dédale de ses délires. Jusqu’à la fuite ultime ?

« Au lever du jour, les fous se meurent d’amour ».

Et comme le dit bien l’artiste :

« C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde fous »

Voici le clip officiel du titre « Tous ces fous » de Mary Bach :

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.