Passenger dévoile le clip du titre « Why Can’t I Change »

Après « Hell or High Water », Passenger vient de dévoiler un clip pour le titre « Why Can’t I Change ». C’est son nouveau morceau extrait de son prochain album Runaway disponible le 31 Août 2018. Le site Ma Musique Communautaire vous en dit plus dans cet article.

Passenger est un des artistes britanniques, le plus talentueux de cette dernière décennie. Ses titres cumulent plus d’un milliard de streams sur Spotify. Nommé aux Brit Awards en 2014, il a remporté le prix Ivor Novello pour « Let Her Go », titre qui s’est classé #1 dans 19 pays ; l’album sur lequel il figure atteignant le statut de platine, ou multiplatine dans plus de 11 pays.

En 2016, son album Young As The Morning, Old As The Sea s’est hissé à la 1re place des charts anglais à sa sortie. La tournée y afférente l’a vu jouer dans des capacités allant jusqu’à 13 500 personnes (à Amsterdam au ZiggoDome) pour un total de 1.4 million de spectateurs dans 29 pays. Sa musique a toujours eu deux facettes, les chansons pop épiques, diablement efficaces telles que « Let Her Go » et les titres de « Young As The Morning Old As The Sea » et celles plus introverties qui reflètent plus son côté songwriter comme ses albums plus acoustiques Whispers II et The Boy Who Cried Wolf. L’album Runway se classe plutôt dans la 1re catégorie avec des mélodies inoubliables et des refrains redoutables.

L’album Runaway de Passenger

Cet album, le 10e en 11 ans a été enregistré entre le Royaume-Uni et l’Australie avec son coproducteur Chris Vallejo ; mais son esthétique est largement américaine.

« Mon père est américain et nous avions l’habitude de passer toutes nos vacances d’été là-bas quand j’étais petit. J’adorais cela et je crois que quelque part cela m’a toujours séduit. C’était une sorte de choc culturel venant d’Angleterre » dit-il.

 

Musicalement aussi Runway est influencé par l’Americana, il pourrait faire penser aux premiers albums de Ryan Adams. On y retrouve ainsi du lap steel, du banjo joué par le guitariste Benjamin Edgar. Le groupe est également composé du bassiste Rob Calder, du batteur Peter Marin et du clavier Jon Hansen.

Passenger a imaginé ces nouvelles chansons comme une sorte de bande-son à ces paysages américains. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé à filmer des vidéos en sorte de road-trip avec le réalisateur vidéo Jarrad Seng pour donner une substance visuelle à ces titres. La vidéo a été filmée dans plusieurs parcs nationaux : Monument Valley, Valley Of Fire, Death Valley et Joshua Tree.

« Ces paysages épiques, vastes et vides traduisaient parfaitement ce que je ressentais : perdu que j’étais dans la recherche de réponses ».

Portrait dans le désert américain de Passenger

Malgré son succès phénoménal, Passenger continue à donner des concerts à l’improviste dans la rue.

« Il y a quelques années, c’était juste moi et ma valise de CDs, j’avais l’habitude de jouer pour une cinquantaine de personnes, maintenant il y a toute une production, une équipe… mais les concerts dans la rue font partie de ce qui fait Passenger et j’ai envie de perpétrer ça. C’est aussi pour moi que je fais ça, car ça me donne l’occasion de jouer pour les vrais fans tous les jours ».

Passenger sera par ailleurs en tournée européenne (mais aussi en Australie et Nouvelle-Zélande) pour soutenir la sortie de l’album et jouera notamment à Paris au Yoyo le 30 septembre prochain.

  • Retrouvez Passenger sue Facebook, Twitter et son site officiel
  • Le titre « Why Can’t I Change » est disponible en téléchargement légal.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.