la talentueuse artiste de jazz israelien Mika Hary

Mika Hary : coup de cœur de la rédaction avec son premier album When Morning Comes

La jeune artiste Mika Hary vient de sortir le 26 septembre 2016 son premier album When Morning Comes. Je vous propose de découvrir un peu plus cette artiste coup de cœur de la rédaction.

Nouvelle venue sur la scène musicale avec ce premier album When Morning Comes, Mika Hary est déjà comparée à d’illustres artistes, telles Diana Krall ou Norah Jones. Il faut dire que la jeune interprète, d’origine israélienne, a eu l’occasion d’étudier le jazz et la musique contemporaine dès l’âge de 21 ans dans la célèbre New School de New York.

Avant de proposer ce premier album, Mika Hary a su se construire artistiquement. Et ce notamment en se formant à New York ou en se nourrissant de ses rencontres artistiques. Mais également en jouant de nombreux concerts. Tout cela se retrouve tout au long de When Morning Comes lorsque Mika Hary crée des ponts entre l’Amérique et la Méditerranée. La voix de Mika Hary s’adapte à chaque titre. Sensible et virtuose, elle sait aussi bien dispenser la douceur que monter en puissance.

portrait de l'artiste israélienne Mika Hary lors de son premier album When Morning Comes

Mika Hary et son album When Morning Comes

When Morning Comes est l’histoire de la quête d’une jeune femme qui cherche sa place dans le monde. Une femme qui s’interroge sur elle-même et sur les autres, tout en maintenant un fort sentiment d’indépendance.

L'artiste israélienne mika harry en train de jouer de la guitarePour cette talentueuse jeune chanteuse et interprète, l’essentiel est toujours de trouver un moyen de combiner ses différents domaines d’intérêt et d’expertise ayant pour résultat un son qui est profondément personnel et sincère.  Mika Hary s’efforce de créer une musique qui défie les oreilles, mais vise au cœur.

Pour cet album, Mika Hary s’est adjointe les services de Matt Pierson à la production. Mais aussi du flûtiste Hadar Noiberg pour les arrangements colorés et luxuriants et de son groupe. Ce dernier est composé de jeunes musiciens new-yorkais : Nir Felder à la guitare, Sam Yahel aux pianos/claviers, Jonathan Levy à la basse et de Jordan Perlson à la batterie.

Pour vous faire une idée, voici le clip du premier single de Mika Hary portant le même nom que l’album :

Alors, êtes-vous aussi convaincu que moi ? N’hésitez pas à aller la voir sur scène, notamment au New Morning le 22 novembre. Pour ma part, j’espère la retrouver bientôt dans un festival de jazz prochain : pourquoi pas l’an prochain au festival Au Grès du Jazz ou lors du Nancy Jazz Festival. Qui sait ?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et en attendant,

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.