portrait en noir et blanc de l'artiste Emma Beatson à la plage

Emma Beatson dévoile le clip de « Gris » avant la sortie de son album

Trois ans après la sortie de son premier album OBK Sessions, l’artiste Emma Beatson revient avec le single « Gris ». Il est accompagné de son clip. C’est le premier extrait du prochain album entièrement en français prévu pour septembre 2018. Découvrons le ensemble ainsi que l’artiste sur Ma Musique Communautaire.

Fille d’une mère anglo-caribéenne et d’un père français, Emma Beatson a été bercée par les rythmes chaloupés de l’île de la Grenade. À Paris où elle grandit, alors qu’elle est encore en primaire c’est à travers l’imposante collection de disques familiale qu’elle baigne dans la musique des Stones, Prince, Nas, D’angelo, Ray Charles, Gainsbourg, Radiohead, Stevie Wonder

Très vite elle est folle de musique afro-américaine. S’en suivent des heures dans sa chambre à rembobiner les cassettes. Mais également à rechanter inlassablement les mélodies et à griffonner ses premiers textes au dernier rang de sa classe. Après son bac, elle rejoint alors l’école de musique Atla et un conservatoire d’arrondissement en jazz. Elle part ensuite à New York perfectionner son chant, dans les clubs qui abritent des « jams sessions » et passe ses dimanches dans des églises de Harlem.

Emma Beatson et son premier album OBK Sessions

Elle enregistre à son retour en France un premier album dans la langue de sa mère : l’anglais. Son single « Do It » au refrain contagieux devient l’hymne de la marque de cosmétiques Nocibé. Il fait aussi l’objet d’un remix qui paraît sur la très en vogue compilation de Craig Charles de la Radio BBC. Emma Beatson et ses trois musiciens foulent également les scènes du Solidays, du Printemps de Bourges, des Déferlantes et décrochent la 1re place du concours Pression Live 2015 dont Selah Sue est la marraine. Elle fait également partie des choristes du groupe Calypso Rose.

Le deuxième album d’Emma Beatson

pochette du single Gris de Emma Beatson

Vient maintenant l’heure du second disque et l’envie irrépressible d’écrire en français, sa langue natale. Car Emma Beatson est une artiste qui va de l’avant, refusant la redite. Enfermée dans sa grotte à la recherche de l’espace et de la profondeur elle crée un univers sonore envoûtant avec James Blake et Tame Impala comme références. De la soul, elle conserve l’âme, du hip-hop, elle prend le rythme, de la pop elle s’empare des refrains. Sa voix a une nonchalance proche de celle de Lana Del Rey, une sensualité à la Sade et fait groover le français comme Michel Berger.

 

Je vous laisse découvrir le clip du premier extrait « Gris » de l’artiste Emma Beatson issu de ce dernier. Il est déjà paru depuis environ un mois :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.