Pochette de l'album "L'amour, et c'est tout" de l'artiste Emma Solal

Emma Solal et son nouvel album « L’amour, et c’est tout »

L’artiste Emma Solal vient de sortir un nouvel album L’amour et c’est tout vendredi dernier 28 septembre 2018. Au travers de cet article, le site Ma Musique Communautaire vous propose de le découvrir.

« Moi, j’aime l’amour, et c’est tout », mantra du nouvel album d’Emma Solal, annonce la couleur. L’album L’amour, et c’est tout, qui fait suite à Robes du soir sorti en 2012 et à Messages Personnels (relecture jazzy du répertoire de Françoise Hardy) sorti en 2016, annonce un tournant dans la discographie d’Emma Solal. Finies les peines de cœur jazzy, place à l’amour pop, aux sentiments électros et aux voyages italos disco.

Mais qui est Emma Solal ?

En fait, c’est un caméléon pop, option jeune femme pas toujours rangée. Une allure de ne pas y toucher héritée de son passé d’économiste, mais un sourire franc d’égérie latine, héritière d’une Italie qui aurait toujours la vie douce. Au-delà des chiffres, les lettres et les mots, ceux des songwriters qu’elle a inspirés et qui ont créé pour elle l’écrin pop atmosphérique de son nouvel album. On retrouve les fidèles Pierre Faa et Éric Chemouny. Ils sont ensuite rejoints par Jérémie Kisling, Constance Petrelli, Grégory Gabriel et Nicolas Vidal. Tout cela pour tailler sur mesure les douze chansons qui composent ce nouvel opus.

Portrait de Emma Solal avec Nicolas Vidal apparaissant en reflet

© Letizia Le Fur

Nouvelle Emma Solal, nouvel émoi dans cet album.

En fait, l’album, produit par Aube et Nicolas Vidal, embrasse des influences que l’on pensait irréconciliables. On imagine Françoise Hardy chez Cassius, Lio chez Daft Punk, ou encore Barbara chez Moroder. Une modernité sonore pour conter d’une voix mélancolique et légère la chronique d’une femme amoureuse (« Un avant, un après », « Monica Vitti »), légèrement égocentrique (« L’amour de moi »), dévouée à son homme (« La femme d’une star ») ou bien encore teintée d’interdits (« Baisers illicites »). Le tout se déroulant dans la chaleur d’une plage italienne (« Is Arutas »), comme pour prolonger la douceur d’un été sans fin en Sardaigne. Ou au bar d’un hôtel parisien, chic, mais assez loin de la rive gauche de son premier album.

Voici le clip « L’amour, et c’est tout » de l’artiste Emma Solal sorti le 17 septembre dernier :

Pour ceux qui veulent la voir sur scène, c’est possible le 11 octobre prochain. Elle sera alors en concert à l’Hôtel Pigalle de Paris.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.