portrait coloré de Margaux Simone lors de la promotion de son ep "Platine"

Margaux Simone revient sur le devant de la scène avec l’EP « Platine »

L’artiste pop Margaux Simone revient sur le devant de scène avec un nouvel EP Platine. Sa sortie est prévue ce vendredi 19 janvier 2018. Un premier extrait « Bikini Queen Icon » est disponible. En effet le clip vient de sortir aujourd’hui (15 janvier 2018). C’est ce que je vous propose de découvrir ensemble.

Découverte et révélée en 2010 sur le site participatif My Major Company, Margaux Simone a pris le temps de peaufiner son univers et d’expérimenter de nouvelles sonorités. L’EP 5 titres Platine marque également sa décision de retrouver le chemin de la scène.

Margaux Simone : un mélange de passé et de présent

portrait de Margaux Simone

Margaux Simone, 27 ans, est bel et bien ancrée dans notre époque. Pas de nostalgie ici, juste un écho d’un temps révolu mis au point à la lumière d’aujourd’hui. Ainsi après un premier album, Nana, celui réalisé par les internautes sur My Major Company, puis un EP, Rue des Archives (2014), Margaux Simone revient avec une pop climatique et envoûtante. Son chant évoque tour à tour Lana Del Rey, Beth Gibbons ou Mina Tindle.

Sa musique atmosphérique convoque autant la pop anglo-saxonne que le hip-hop américain, l’une de ses influences digérées avec une grâce folle. Si Margaux Bruguière, fille du producteur Philippe Bruguière, a opté pour Margaux Simone, c’est en raison de la force évocatrice de ce prénom. De Simone de Beauvoir à Nina Simone, en passant par Simone Weil ou Simone Signoret, la chanteuse originaire de Martigues et élevée le plus clair de son temps dans les studios de son père, a ainsi eu pour dessein de se créer un personnage rendant hommage à ses amours musicales et cinématographiques.

Margaux Simone et son EP Platine

altwork de l'ep "Platine" de Margaux Simone

La force créative de ce nouvel EP a été instillée par une envie de se recentrer musicalement. De se réinventer. Un besoin de mettre en mouvement ses influences, son amour de la littérature (elle est diplômée d’un Master de Littérature et Civilisation américaine) et ainsi de créer un univers mêlant ce qu’elle aurait pu être, ce qu’elle est et ce qu’elle sera.

Ainsi, à l’écoute de ses titres, comme « Bikini Queen Icon », « Casino » ou « Mulholland », on imagine volontiers David Lynch et Ernest Hemingway assis dans un cabaret, sirotant un verre dont le contenu resterait un mystère. Margaux Simone inscrit sa pop faussement rétro et vraiment moderne dans un écrin émotionnel résolument intense. Elle y évoque ainsi avec élégance ses amis, ses amours, et ses voyages intérieurs.

Depuis ses débuts en 2010, Margaux Simone, sillonnant les routes de la création musicale, parvient aujourd’hui à projeter un halo de splendeur, entre douce noirceur et lumière vive.

Cet EP, Margaux l’a encore une fois voulu participatif. Cette fois ci c’est sur le Label Kiss Kiss Bank Bank que l’artiste s’est tournée. Elle y a récoltée 6670 € de la part de 86 contributeurs.

Le clip « Bikini Queen Icon » de Margaux Simone

Dans son nouveau clip réalisé par Joseph d’Anvers, Margaux explore ainsi le monde de la nuit et les ambiguïtés de genre. Une vidéo où le mystère plane à chaque plan. Mais également, où la question des attirances sexuelles est mise en image dans un écrin feutré et glamour.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.