Cover du troisième album du chanteur français Vadim Vernay

Vadim Vernay et son Album « It Will Be Dark When We Get There »

Je vous propose de découvrir cette fois-ci Vadim Vernay. C’est un artiste qui se réinvente à l’occasion de son troisième Album It Will Be Dark When We Get There. Il est sorti en mai 2015 et mêle aussi bien de l’électro expérimentale, du free jazz ou de l’alternatif.

Il aura fallu 7 ans, dont quatre d’écriture à Vadim Vernay, pour nous proposer ce nouvel opus musical après« Myosotis », pour en savoir plus sur ces raisons et bien plus encore, je vous renvoie à une très belle interview du blog Longueur d’Ondes en cliquant sur le lien suivant : http://www.longueurdondes.com/2015/04/23/vadim-vernay/

Hier façonneur de samples, aujourd’hui song-writer, Vadim Vernay est de ces artistes qu’il sera toujours indispensable de présenter. De ses armes fourbies en solo, qui lui ont déjà valu les louanges des Inrocks et une découverte Printemps de Bourges, Vadim Vernay a gardé l’art de la hauteur, la vision d’ensemble du batteur.

Vadim Vernay en photoshooting pour la sortie de son dernier album

© Ludo Leleu

Lui aussi est un artiste indépendant à être passé par la voie du financement participatif et plus particulièrement le site Ulule pour cofinancer ce dernier comme ce fut le cas d’un de mes derniers articles sur White Crocodile. Son projet a abouti le 4 avril 2015. Et ce grâce à l’aide de 99 contributeurs et près du double de la somme demandée. Il a ainsi obtenu 3860€ pour un projet à 2000€.

Que pensent les médias de cet Album de Vadim Vernay ?

Voici donc quelques extraits qui devraient vous convaincre à le découvrir :

« Un brillant exercice de style, où le trip-hop de l’époque se fait sérieusement malmener par un musicien trop malin pour se contenter de remonter le temps… On ressort de l’écoute de cet album un peu sonné et totalement convaincu. Mission accomplie » Les Inrockuptibles

« Malin, raffiné, étonnant, lancinant… Vadim Vernay invente souvent et ne tombe jamais dans la facilité. D’une intelligence diabolique, ses compositions enferment l’auditeur dans des architectures sombres et complexes, que ne renierait sans doute pas Amon Tobin… Franchement, si vous ratez cet album, vous passez à côté d’un artiste majeur. » Presto !

« La France tiendrait-elle avec Vernay son propre Krush ou Vadim? » Trax

Si malgré tout cela vous n’êtes toujours pas convaincu, ce clip vidéo « See From Now » vous fera sans doute changer d’avis et vous inviter à découvrir l’Album It Will Be Dark When We Get There.

Pour plus d’infos, je vous renvoie vers le site de son Label La Maison : http://www.label-maison.org/artistes/vadim-vernay/ ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/vadimvernay.music

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires en retour.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.