Yuri Buenaventura Au Grès du Jazz_13

Yuri Buenaventura enflamme les festivaliers de Au Grès du Jazz

Deux heures de folies, deux heures de salsa, c’est ce que je vous propose ce soir avec le concert de Yuri Buenaventura. Il a eu lieu lors du festival Au grès de jazz de la Petite Pierre qui a eu lieu lundi dernier 8 août 2016.

Les amateurs de salsa et de mambo ont été comblés ce lundi soir en assistant à ce concert IN de ce festival de jazz que je vous aie déjà présenté et déjà conté le concert de Dianne Reeves.

Yuri Buenaventura, le plus français des latinos, s’est entièrement impliqué dans ce concert. Il se donne corps et âme dans chaque titre. Il imite les instruments,  plaisante avec ses musiciens, tout en échangeant avec le public présent.

Yuri Buenaventura enflamme la scène.

Dès son apparition sur scène, en costume cravate, l’artiste n’a cessé de vouloir partager sa musique et l’expliquer. Avant de démarrer le concert, il s’est même permis avec l’autorisation du public d’expliquer les origines de la salsa. Mais aussi celles des musiques latines. Sans oublier de présenter les instruments et rythmes typiques de ce genre musical.

L’artiste sait enflammer son public et très rapidement quelques festivaliers se sont levés et mis à danser aux rythmes latinos. Yuri Buenaventura prend également beaucoup de plaisir sur scène en s’amusant avec ses musiciens, leur parlant à l’oreille, plaisantant avec eux ou en les mettant en avant, les invitant chacun leurs tours sur le devant de la scène pour une interprétation solo.

Yuri Buenaventura et sa leçon de danse salsa.

Apprendre cette danse en 40 secondes à tous les festivaliers présents, c’est le challenge qu’il s’est lancé et réussit. Le tout afin de faire changer l’adage « l’Amérique du Sud a le rythme, mais pas le sens du travail alors que l’Europe a le sens du travail et pas le rythme ». C’est sur « Besame Mucho » que le cours commence, en premier avec le déplacement des pieds, puis par celui des hanches. À partir de ce moment, le concert se termina debout.

C’est aussi un grand amateur de musique française et de ses poètes musicaux, comme on a pu le constater dans son dernier albums, son septième opus, Paroles sortie début décembre 2015. Yuri Buenaventura fut ainsi ovationné lorsqu’il interpréta « Hier encore » de Charles Aznavour, « Le Jazz ou la Java » de Claude Nougaro ou lors du dernier titre de son répertoire « Ne me quitte pas » de Jacques Brel.

L’artiste et les musiciens ont apprécié ce festival en étant disponibles après le concert. Mais également en goûtant à la traditionnelle tarte flambée locale. Pour les musiciens, en participant  à une jam partie tard dans la nuit.

Voici la vidéo (version audio) « du Jazz et de la Java » par Yuri Buenaventura :

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] cette rencontre tout au long du festival. Celui entre les artistes et les festivaliers comme Yuri Buenaventura l’an dernier qui après avoir expliqué les origines de sa musique, a appris à la danser et à […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.