Hugh Coltman devant une maison bleu pour la sortie de son album "Who's Happy ?"

Hugh Coltman vient de sortir son nouvel album « Who’s Happy ? »

L’artiste Hugh Coltman, élu récemment voix de l’année aux dernières Victoires de la Musique Jazz (2017), vient de sortir vendredi dernier (02 février 2018) son nouvel album Who’s Happy ?. Découvrons-le ensemble sur Ma Musique Communautaire.

Des drums qui dansent comme dans un des légendaires enterrements de La Nouvelle-Orléans. Des cuivres gorgés de soul, des guitares mêlant tous les blues et tous les folks. Hugh Coltman s’est donc offert un écrin sublime pour onze chansons. Chansons dans lesquelles il fait entendre sa voix chaleureuse de routier des sentiments et de grand connaisseur des émotions humaines, toujours indulgent pour l’amoureux du soir, le paumé de l’aube ou le mélancolique du plein soleil. L’album Who’s Happy ? est un voyage musical et existentiel entre exploration d’un patrimoine phénoménal et inspiration féconde d’un artiste au sommet de sa créativité.

En savoir un peu plus de Hugh Coltman

Hugh Coltman, c’est un Britannique vivant en France, ancien leader du groupe blues rock The Hoax avant de se muer en songwriter folk-pop puis en quadragénaire explorateur du plus beau patrimoine du jazz. Une nouvelle facette de l’aventure d’un artiste qui a donc décidé de s’affranchir des frontières, des formats et des habitudes.

Au commencement, il y avait eu en 2012 un remplacement au pied levé de la chanteuse Krystle Warren pour un concert du pianiste Éric Legnini. Hugh Coltman découvre

« la désinvolture des musiciens de jazz, qui sont plus rock que beaucoup de musiciens de rock’n’roll, qui ne jouent jamais le jeudi une chanson comme ils l’ont jouée le mardi, qui maîtrisent tellement leur sujet qu’ils peuvent tout se permettre. »

Le remplacement devient une aventure au long cours. Mais également un hommage à Nat King Cole avec un album Shadows, Songs of Nat King Cole et cent vingt concerts. L’album est alors un tel succès éclatant qu’il lui apporte la Victoire du jazz 2017 de la voix de l’année.

portrait sérré de l'artiste Hugh Coltman devant une maison bleu pour la promotion de son album 'Who's Happy ?"

(c) Cristal Rock

L’album Who’s Happy ? de Hugh Coltman

L’album a été enregistré à La Nouvelle-Orléans et produit par le guitariste Freddy Koella. Ce dernier étant également le plus prestigieux et le plus discret des Français d’Amérique. Il a également déjà travaillé avec Bob Dylan, Willy DeVille, Odetta, Carla Bruni ou Francis Cabrel. Pour cet album, Hugh Coltman a également voulu la présence à la batterie de Raphaël Chassin, son fidèle complice. Ce dernier a aussi œuvré chez Miossec, Vanessa Paradis, Bernard Lavilliers, Charlotte Savary, Albin de la Simone.

De chanson en chanson, l’album passe de la pure autobiographie à l’humanité, de la déploration à l’espoir têtu, du blues européen à une lumière universelle. Ainsi, le titre « Civvy Street » ouvre l’album comme un standard vénérable et implacable. Le titre « All Sleeps Away » évoque la maladie d’Alzheimer du père de Hugh Coltman. La chanson « Little Big Man » est pour son fils. Pour le titre « Hand Me Downs », il aborde les questions de transmission. Pour ce titre, il y a aussi l’incursion, en langue française canado-haïtienne, de Mélissa Laveaux. L’album « Who’s Happy ? » est donc un voyage musical et existentiel entre confidences et grand spectacle, entre exploration d’un patrimoine phénoménal et inspiration féconde d’un artiste au sommet de sa créativité.

Le clip du titre « It’s Your Voodoo Working » de Hugh Coltman est déjà disponible :

Les photos publiées dans cet article ont été prises par Cristal Rock.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.