C'est grâce à My Major Company que Thomas Pradeau s'est fait connaître

Un nouvel EP pour Thomas Pradeau, My Major Company sait tenir ses promesses

Le talentueux Thomas Pradeau poursuit son épopée avec une nouvelle production musicale ! Le bel interprète est un vrai titi parisien. Issu de Montmartre, il restitue fidèlement l’ambiance de la capitale. Une production musicale de qualité estampillée My Major Company.

La poésie du quotidien

My Major Company a ainsi été un véritable tremplin pour Thomas Pradeau. En très peu de temps, le jeune artiste a pu réunir les 560 producteurs qui ont financé son projet. Le temps passé en studio fut une révélation.

Thomas Pradeau s’implique donc dans son projet à 100 %. Son complice de toujours, le fantasque Giovanni Natale l’aide à réaliser son tout premier album, « À deux pas de ma rue« . Les concerts s’enchaînent dans la capitale. La scène de l’Européen, celle du café de la danse, etc., voient exploser le talent du jeune musicien. À tel point que Joyce Jonathan lui demande d’assurer la première partie de son show.

C’est ainsi que Thomas Pradeau se retrouve sur la mythique scène de l’Olympia. Son univers est onirique à souhait. « On nous dit », son premier single est la parfaite illustration de cette poésie éthérée et résolument contemporaine que nous sert Thomas Pradeau. Des radios telles que Chérie FM mais aussi France Bleu l’ont bien compris et se sont très rapidement fait l’écho de cette production musicale.

Nous pouvons remercier les mélomanes qui apprécie la production musicale de Thomas Pradeau pour avoir financé ses chansons

Comment Thomas Pradeau a concocté une nouvelle production musicale ?

Pour préparer son nouvel EP, Thomas lance un appel à ses tous ses fans. Il propose à ceux qui l’ont soutenu d’unir une fois de plus leurs efforts pour financer une production musicale exigeante et de qualité.  Thomas explique qu’il a composé une vingtaine de titres.

Les pérégrinations du jeune musicien l’ont amené à se jeter à corps perdu dans la production musicale. Une fois de plus, les internautes sont sollicités respectueusement. Sans eux, rien n’est possible. Le financement par la base de la production musicale permet au public d’avoir une sorte de contrôle sur la qualité.

Thomas Pradeau a eu la chance de connaître un certain succès, grâce à My Major Company. Depuis, son aventure musicale ne s’arrête pas. Le nouvel EP qu’il propose aux internautes rappelle la poésie du premier album, tout en allant un peu plus loin dans les arrangements. La poésie est toujours au rendez-vous.

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] projet d’enfant (de réaliser un Album) aboutir l’année dernière (le 11 décembre 2012) sur le site communautaire My Major Company en recueillant 11705 € sur 8000 demandé et avec la participation de 144 […]

  2. […] là tout s’enchaîne trés vite, mais c’est grâce à sa rencontre avec Thomas Pradeau , artiste MyMajorCompany déjà produit au moment de leurs rencontre, que Lena Luce décide de […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.