le groupe franco-américain Moriarty sur scène à Meisenthal

Moriarty en concert dans une petite salle mosellane !

Le groupe franco-américain Moriarty sur scène, cela intéresse quelqu’un ? En tout cas moi oui… Et à l’occasion de son concert dans une petite salle mosellane le samedi 5 décembre 2015, j’ai assisté à un des derniers concerts de la tournée. En première partie, s’est produit le groupe Call Me Cherry. C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

Je vous amène de nouveau dans la Halle Verrière de Meisenthal pour ce concert comme à l’occasion du concert de Fergessen que je vous avais fait découvrir en mars dernier. Cette fois-ci, c’est avec le concert du groupe Moriarty précédé du groupe Call Me Cherry. Au cours de l’article, retrouvez les différents artistes et quelques photos prises à l’occasion.

La première partie du concert de Moriarty assuré par Call Me Cherry

C’est le groupe strasbourgeois Call Me Cherry qui a eu le privilège de passer en première partie de Moriarty pour ce concert. Ce groupe composé de Lara au chant, Julien à la guitare, François à la basse et Lucas à la batterie. Il est également le fruit des amours improbables d’artistes tels que Red Hot Chili Peppers ou Etta James. Ils nous proposent aussi une ballade vintage simple et efficace au travers de musique rock, soul légèrement funk.

Call Me Cherry, c’est également un groupe qui sortira son premier album au printemps 2016. Et cela grâce à une coproduction participative sur le site Ulule terminé le 4 février 2015. Le site leur a ainsi permis de réunir un peu plus de 4000 €. Cet album fait également suite au dernier EP « Wild & Messy » sur lequel se trouve leur premier clip « Hey Hey Hey ».

Voici le clip « Hey Hey Hey » de Call Me Cherry :

Le concert de Moriarty

C’est ainsi, dans une ambiance folk teinté de jazz, de country et de blues (façon New-Orléans) que Moriarty offre son concert devant une foule nombreuse admiratrice de leur univers se sentant le temps de la soirée en voyage dans les contrées américaines du temps du far-west.

Rosemay Standley, la chanteuse du groupe Moriarty entame le concert par une reprise d’une chanson écossaise accompagnée uniquement par son guitariste. Puis le groupe s’installe sur scène et aux sons de l’harmonica, des guitares et de la contrebasse nous conte des histoires venues d’un autre temps, celui de cow-boys, des dernières volontés d’un condamné à mort et biens d’autres parlant d’amitiés et d’amour. Ce n’est que pendant les rappels que Moriarty propose son succès de 2007 « Jimmy » à un public qui le réclamait.

Émouvante pensée du groupe au batteur Éric Tafani

Un hommage a été également rendu au batteur Éric Tafani par le public par une salve d’applaudissements lorsque le groupe a annoncé son absence. Il fait partie des blessés du Bataclan le 13 novembre dernier et se trouve en convalescence à l’hôpital militaire. C’est en plaisantant et en invitant le public à lui envoyer des cartes postales que le groupe fait l’annonce.

Voici le clip « Reverse » de Moriarty extrait de Epitaph’ :

 

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Pour les plus anciens lecteurs de mon site, ils se rappelleront que j’étais présent à un de leurs concerts il y a déjà deux ans. Pour les autres et si vous voulez redécouvrir ce concert, je vous invite à (re)lire cet article : Moriarty en concert dans une petite salle mosellane. […]

  2. […] l’occasion le groupe Moriarty dont je vous avais déjà parlé lors d’un reportage en direct sur un de leur concert, ont tourné cette vidéo version 360° au Musée du Louvre dans le cadre du week-end Liberté et […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.